Groupes de niveau : une mesure inéfficace et néfaste