“Au-delà de la ministre, c’est la politique éducative qu’il faut changer”