Un ministre qui navigue à vue