Union locale du 11eme arrondissement

Union Locale 11

 

 


Retrouvez-nous

Prochains rendez-vous des Unions locales
Pas d'évènements à venir pour cette union locale

Actualités de l'Union locale
  • Synthèse du sondage UL11 sur le retour à l’école – Mai 2020

    16 mai 2020

    Le sondage diffusé du 08 au 15 mai 2020 par l'Union Locale Fcpe du 11 ème a obtenu 900 réponses venant à 80 % du 11e arrondissement de Paris, 14 % des réponses du 20e arrondissement. D’autres arrondissements ont répondu mais ils ne représentent pas plus de 1 % chacun. Tous les niveaux sont représentés dans ce sondage, de la petite section à la classe de troisième au collège, avec une moins forte participation des parents des trois niveaux de maternelle qui représentent environ 15 % des réponses (50 % pour l’élémentaire et 35% pour le collège).

    Situation professionnelle des parents pendant le confinement 58 % des parents sondés étaient en télétravail, 12 % au chômage ou sans emploi / au foyer, 18 % en chômage partiel ou arrêt dérogatoire pour garde d’enfants, 12 % seulement des gens étaient toujours au travail. Situation professionnelle des parents après le confinement en mai 28 % des parents sondés retourneront au travail après le 11 mai 67 % des parents sondés resteront à la maison 16 % des parents sondés déclarent ne pas avoir de conjoint UL11 FCPE : nous ne savons pas si les parents sondés étaient des hommes ou des femmes, le retour au travail pourrait être plus important en juin. Souhait d’un retour à l’école 40 % des sondés déclarent souhaiter que son enfant retourne à l’école ou au collège au mois de mai, 38 % ne le souhaitent pas en raison de la trop grande présence du virus en IDF, 22 % hésitent encore. Parmi les 40% des parents qui souhaitent un retour à l’école, une grande majorité exprime l’argument de l'importance d’une vie sociale pour leur enfant hors de la maison. Vient ensuite la difficulté à concilier l’école à la maison avec le télétravail qu’il est très difficile d’assurer convenablement quand on a plusieurs ou de jeunes enfants. Ensuite en plus faible pourcentage, vient la peur de l’échec scolaire ou le fait que l’enfant n’arrive pas à travailler à la maison. UL11 FCPE : la très grande majorité des élèves ne pourra pas retourner à l’école avant septembre à cause de la distanciation physique à respecter dans les bâtiments et du manque d’agents d’entretien pour appliquer le protocole sanitaire en présence de tous les élèves. Pour permettre aux enfants d’avoir une vie sociale - même limitée - et aider scolairement ceux qui seront seuls, il serait intéressant de s’appuyer sur le tissu associatif local pour prendre en charge de petits groupes d’enfants, de jeunes quelques heures par jour même en plein air. Si les parents hésitent encore à envoyer leur enfant à l’école c’est parce que pour : - 72 % d’entre eux, ils attendent d’en savoir plus sur les conditions d’accueil, - 7 % de savent pas encore s’ils vont reprendre leur travail,
    - 21 % hésitent principalement car peur d’une contamination et de contaminer les autres membres fragiles de la famille avant l’été. UL11 FCPE : beaucoup d’hésitation par manque d’information, dans les commentaires nous relevons un manque de confiance du fait des discours contradictoires. Il est important de développer la communication par les pairs que sont les représentants de parents d’élèves qui ont eux-mêmes des enfants dans l'établissement. Les protocoles sanitaires doivent être expliqués pour rassurer particulièrement les familles les plus éloignées de l’école et faire revenir ces enfants qui sont prioritaires. Mesures d’hygiène les plus attendues Les trois mesures d’hygiène les plus attendues par les parents (entre 68 et 90 %) sont dans l’ordre :
    • le lavage des mains possibles plusieurs fois par jour par les élèves,
    • l’usage du gel hydro alcoolique,
    • des masques pour les adultes
    Ensuite, entre 40 et 50 % des sondés souhaiteraient que les élèves et le personnel soient testés, puis qu’il y ait également des masques pour les élèves, pas de changement de classe au collège et bien sûr le marquage des sens de circulation. La prise de température qu’elle soit par les parents ou l’école arrive derrière avec 35 % des sondés, en dernier des visières pour les élèves ou les adultes pour 15 % des sondés. Pour la prise de température chaque matin, les parents préfèrent qu’elle soit prise par l’école (30,73%) contre 19,72% par les parents. UL11 FCPE : la quantité de lavabos dans certains établissements devrait être augmentée ; il conviendrait d’étudier la possibilité de tester les adultes et élèves présents dans l’établissement. L’actualité récente de contaminations dans des établissements situés en zone verte avant même leur ouverture, nous conforte dans cette idée. La cantine 53 % des sondés souhaitent que leurs enfants aillent à la cantine s’il va à l’école 22 % ne le souhaitent pas pour des raisons sanitaires (manque de distanciation et risque de contamination dans la manipulation de la nourriture) 25 % ne savent pas encore. Sur un panier pique-nique au collège : 57 % seraient d’accord 14 % des sondés serait opposés 29 % n’ont pas d’avis Si l’école à la maison se prolonge Si l’enfant ne retourne pas à l’école jusqu’au 4 juillet, 71% des élèves seront accompagnés scolairement par l’un de ses parents comme pendant le confinement, 11 % des élèves seront seuls car les parents doivent retourner au travail, 5 % seront gardés par quelqu’un d’autre.
    Certains parents disent dans les commentaires, qu’ils risquent de perdre leur travail car ils n’ont pas de solution ou qu’ils ne pourront aider au travail scolaire que le week-end à partir de la mi-mai. 13 % des sondés devront trouver des solutions mixtes, temps partagés avec un grand- parent, un grand frère pour garder les plus jeunes. UL11 FCPE : Le travail scolaire attendu à la maison ne peut être au même niveau d’exigence qu’en mars ou avril lorsque toute la population était confinée. Nous espérons que l’allocation de chômage partiel pour garde d’enfants sera reconduite en juin. Les besoins en périscolaire cet été Cet été 20 % des parents sondés déclarent avoir besoin d’un mode de garde type centre de loisirs comme d’habitude. 53 % déclarent ne pas en avoir besoin 3 % auront besoin exceptionnellement du centre de loisirs 22 % ne savent pas encore autres 2 % Les parents se disent que tout dépendra de la levée ou non de la limite de 100 kms qui les empêche de laisser leurs enfants aux grands-parents. D’autres hésitent à laisser leurs enfants aux grands-parents cette année et seraient tentés peut-être par le centre de loisirs, à la place. Remarque : depuis la diffusion du questionnaire il a été annoncé que les français pourront aller au-delà des 100 kms pour Juillet-Août. Vacances et colonies 46 % des parents ne savent pas encore à la mi-mai s’ils prendront des vacances cet été, 12 % savent que non pour 15 % des sondés une colonie de vacances ou le centre de loisirs pourrait remplacer les vacances de leurs enfants comme d’habitude, pour 12 % d’entre eux oui exceptionnellement et 26 % ne savent pas encore. UL11 FCPE : il y aurait peut-être un besoin exceptionnel plus important en colonie de vacances, plutôt qu’en centre de loisirs, probablement dû à l'incertitude qui pèse encore sur les congés d’été des parents. C’est à vérifier en juin
    Ce sondage et sa synthèse seront transmis à la Caisse des Écoles du 11ème, la Caspe 11-12, l'Académie de Paris, M. Bloche adjoint des affaires scolaires Ville de Paris, Sophie Pradinas adjointe aux affaires scolaires du 11ème arrondissement et à la FCPE Paris.

  • PRÉSENTATION DE 4 LYCÉES/ DISTRICT EST

    9 mai 2020

    Les portes ouvertes des lycées habituellement organisées en mars et avril n’ayant pas pu se tenir cette année en raison du confinement, il est particulièrement compliqué cette année de se faire un avis sur les lycées  ...

    Nous vous présentons quelques brochures réalisées par les représentants de parents de ces lycées.

    C’est l’occasion d’en savoir plus sur les options et spécialités proposées, de mieux comprendre « la philosophie »  de chaque lycée.

    Mention spéciale à nos 2 lycées du 11ème, les lycées Dorian et Voltaire où il fait bon étudier avec une offre large de spécialités qui simplifie l'orientation en première.

    Le LYCÉE VOLTAIRE

    C'est tout d'abord un très beau lycée situé au cœur du 11e, où les lycéens ont de l'espace pour travailler. Les effectifs des classes de seconde varient cette année entre 25 et 28 élèves. C'est un lycée exclusivement d'enseignement général raison pour laquelle les élèves qui se dirigent vers la voie technologique devront quitter le lycée en fin de seconde. En voie générale, Voltaire propose de nombreuses spécialités aux 8 classes de 1ère, Les élèves de 1ère ont tous pu choisir leurs trois spécialités cette année, il y a donc 44 combinaisons différentes de spécialités ! A Voltaire, de nombreuses langues vivantes sont enseignées dont le japonais, l'italien, le chinois, l'arabe, l'espagnol, l'allemand, ainsi que l'anglais en LV1. En option, une section maths euro, des arts plastiques et du latin et grec y sont également proposés. C'est un lycée de mixité sociale et scolaire qui bénéficiera en classe de seconde d'heures de soutien scolaire en classe (maths, français), et hors temps scolaire d'un partenariat avec les étudiants de la Sorbonne deux fois par semaine, ainsi que d'un soutien pour la spécialité Mathématiques en 1ère. Au sein de la communauté éducative la place des parents y est importante. L'équipe FCPE organise toute l'année des événements et réunions d'information et d'échange ouverte non seulement aux délégués de classe mais à tous les parents du lycée.
    (suite…)

  • Réunion de l’Union Locale du 11ème

    30 novembre 2016

    Mercredi 30 Novembre de 20h à 22h

    au collège Alain-Fournier

    87 rue Léon Frot Métro Voltairecbk